retour à la page d'accueil Dernière Nouvelle :
Collecte des déchets

 

Dès 1825, il apparaît que la vieille église Saint Etienne est trop exigüe pour accueillir l'ensemble des paroissiens. De plus, d'importants travaux sont nécessaires à sa remise en état.
Le projet de construction d'une nouvelle église est donc évoqué en 1826 en réunion du conseil municipal, où il ressort que frais pour frais, une nouvelle église serait pour tous rapports plus convenablement placée sur les murs solides du château (délibération du 9 oct. 1826).
Un projet est même établi en 1827 par l'architecte civil.
Le 21 septembre 1852, le Conseil émet une requête tendant à obtenir un secours de 25 000 francs en faveur de la commune pour la construction d'une église. Cette requête adressée au Prince Louis-Napoléon Bonaparte est consignée dans le livre des délibérations.

1854
Le Maire expose les raisons nécessitant la construction d'une nouvelle église. Bésiné, architecte du Département présente un projet s'élevant à la somme de 18107 francs.
Dans la même scéance, lecture est faite de la requête transmise à son Altesse Impériale le Président de la République, aujourd'hui Empereur des Français(1), lors de sa venue à Montpellier, mais également de la réponse du Ministre de l'instruction publique des cultes, se terminant par ces mots :
" Je m'empresse de soumettre cette affaire à l'instruction prescrite par les règlements administratifs et vous pouvez être assuré que je m'efforcerai de remplir autant qu'il dépendra de moi les bienveillantes intentions du Prince ".
Le Conseil adopte à la majorité de 11 voix pour et 2 contre, une imposition extraordinaire de 15 centimes pour les années 1854, 1855, 1856.

Requête de 1852 auprès de Monseigneur le Prince Louis Napoléon Bonaparte, Président de la République.

Monseigneur,

Depuis fort longtemps, l'Eglise d'Argelliers est reconnue trop petite : elle n'est plus en rapport avec la population du lieu : c'est ce qu'on éprouve surtout aux grandes solennités. A une époque déjà reculée, l'autorité locale résolut d'en faire construire une nouvelle sur les murs d'un ancien château : un projet soigné fut dressé à cet effet, en 1827, par l'architecte civil ; mais les fonds nécessaires manquant toujours et nul secours ne venant en aide, notre projet demeure toujours projet, c'est-à-dire, inexécuté.
Cependant, la gêne croît de plus en plus dans l'intérieur de l'église. Serons-nous sans cesse aux voeux stériles, aux suppliques d'espoir ?
Ah ! Prince ; puisque les besoins des populations font l'objet de votre passage parmi nous ; puisqu'il est vrai que des oeuvres de bienfaisance signalent partout votre passage ; sauriez-vous mieux placer un de ces beaux traits de manificence qu'en vous souvenant efficacement de notre vieux projet d'église !!
Nous vous supplions donc, Prince généreux, de vouloir bien vous associer à notre pieux dessein, soit en faisant participer la commune d'Argelliers aux ressources spéciales qu l'Etat ou le Département consacrent à cet effet, soit en l'admettant en part dans la distribution de fonds que la manificence répand avec discernement par vos mains.
Un secours de 25000 francs complèterait ce qui pourrait manquer à la commune pour la construction de l'édifice public ; nos voeux le sollicitent de votre charité toute paternelle : qu'ils soient exaucés et nos coeurs reconnaissants en éterniseront, comme le monument dont s'agit, le sublime souvenir.
Pleins de l'amour le plus fort pour votre altesse impériale, nous avons l'honneur d'être, Monseigneur, vos affectionnés sujets.

   



page  1  - 2

Le château
La chapelle
L'église
Les écoles













Mairie d'Argelliers - 34380 Argelliers - Hérault - France
Téléphone : 04 67 55 65 75 - E-mail : mairie@argelliers.fr - Fax : 04 67 55 54 17
Réalisation : Mairie d'Argelliers - Société GLAD - Conception graphique : Georges Pierrugues - Copyright 2009 - 2012 - textes et photos.